CHATEAU DAUPHIN

Château fort XIIè-XVe-XIXe, comprenant un donjon (meublé et habité), six tours,
des communs (écuries, sellerie), un jardin potager avec des carrés en creux entourés de murs
de lave, un jardin paysager au pied des coulées de lave.
Dans le donjon, cour intérieure, salon, avec mobilier et peintures, d’époques XVIIe
et XVIIIe, souvenirs historiques et familiaux, bibliothèque. Oubliettes, dans le donjon XIIe.
Salle-à-manger décorée de boiseries de chêne au XIXe (classées M.H.).
A l’extérieur, on peut monter librement dans la Tour du Chevalier pour une vue sur
les jardins et bâtiments et continuer dans le jardin potager, le jardin paysager et la promenade
des créneaux.
L’ancienne ferme du château abrite le Musée des Mines d’Argent, qui relate le
développement industriel de l’extraction minière du canton de Pontgibaud au XIXe.
Le château construit à la fin du XIIe a connu les sièges, les guerres. Les familles (de
Pontgibaud, le Meingre de Boucicault, Brun de Peschin, La Fayette, Roquelaure, Daillon,
Lorraine) s’y sont succédées par mariage jusqu’en 1756. A cette date, le prince de Lorraine a
vendu le domaine à César I de MORÉ, mousquetaire de Louis XV, qui est devenu comte de
Moré de Pontgibaud. Un de ses descendants, le comte César III, a restauré l’ancienne
forteresse et l’a rendue habitable à la fin du XIXe . Le château appartient toujours à cette
même famille. Le comte et la comtesse Gabriel de Germiny continuent à entretenir et
restaurer l’ensemble (bâtiments et jardins) classé M.H.